Syndromes d’Ehlers-Danlos et dysphagie : suspicion de troubles phagiques

  • Claire Sainson
  • Hautbois Elise
  • Aguert Marc
  • Mouton Anne-Sophie
  • CAVELIER Louise
Mots-clés: troubles, dépistage, orthophonie, syndrome d’Ehlers Danlos, déglutition

Résumé

Les patients porteurs d’un syndrome d’Ehlers-Danlos (SED) présentent une multitude de manifestations cliniques d’une grande variabilité interindividuelle : hypermobilité articulaire, fragilité cutanée, douleurs articulaires et musculaires, asthénie, manifestations gastro-intestinales supérieures, troubles de la posture et de la proprioception…

Peu d’études évoquent les troubles de la déglutition dans les SED alors que de nombreux signes laissent penser qu’ils pourraient être présents à une fréquence que nous suspectons élevée.

L’objectif de cette étude est de mettre en évidence, à grande échelle, d’éventuelles plaintes phagiques chez les patients porteurs d’un SED sans pour autant bénéficier de prescription de bilan orthophonique.

Une enquête via un questionnaire d’auto-évaluation a été menée sur 249 personnes diagnostiquées porteuses d’un SED, toutes formes confondues. Elles ont été comparées à 250 sujets contrôles.

Les résultats ont montré que les sujets SED présentaient davantage de signes laissant suspecter des troubles phagiques que la population contrôle. 90% des sujets SED suspectés dysphagiques n’avaient pourtant jamais reçu de prescription médicale pour une évaluation et une prise en charge orthophonique.

Il semble donc primordial d’informer les médecins et personnels soignants sur la présence potentielle de troubles de la déglutition chez les patients porteurs d’un SED et de l’utilité de prescrire un bilan orthophonique de déglutition afin de pouvoir le réaliser et donc investiguer davantage ces troubles polymorphes.

Publiée
29-01-2021
Rubrique
Articles